Quelle quantité idéale de mots pour les articles ?

Quelle taille pour les articles

Quelle est la taille idéale pour un article

Depuis quelques années, Google a effectué de gros changements dans son algorithme afin de proposer des résultats pertinents et de qualité. Autrefois les articles de 700/800 mots étaient recommandés et légions.

Cependant, si l’on étudie de nos jours les articles qui apparaissent dans les premières positions de Google pour des mots clés concurrentiels ou moyennement concurrentiels, on s’aperçoit rapidement que la norme des 700/800 mots par articles ne fonctionne et que sur les requêtes à fort et à moyenne concurrence, on ne trouve désormais que des articles ayant un minimum de 1400/1500 mots avec une moyenne autour de 2400 mots pour les mots clés les plus concurrentiels.

De nos jours seuls les articles de plus de 1400 mots se positionnent sur les mots clés concurrentiels.

En quoi un article de 2400 mots est intéressant pour le SEO ?

La taille c’est important…

Taille des articles

La taille ça compte…

Tout d’abord, cela montre à Google que sur le sujet vous en savez davantage que les articles ne proposant que 700 mots. Cela indique que vous abordez le sujet sous tous ses aspects (à la manière de Wikipedia). Mais des articles longs présentent aussi différents avantages pour le SEO. C’est un bon moyen pour obtenir plus de liens naturels.

C’est aussi et surtout une très bonne technique naturelle pour travailler la longue traîne. Effectivement avec un tel nombre de mots, vous allez utiliser plus de synonymes, plus de mots pouvant être utilisés pour des recherches spécifiques.

Pour avoir toutes les chances de bien positionner votre article, un article de 2400 mots est idéal et offre en plus différents avantages.

Faut-il écrire plus coûte que coûte pour atteindre au moins 1500 mots ?

En rajouter des tonnes, sortir du sujet ou se répéter n’est cependant pas une bonne stratégie pour atteindre le chiffre idéal qui propulsera votre article en tête des résultats de Google.

Premièrement cela se ressent auprès du lecteur qui quittera votre page avant la fin et cela se sentira aussi sans doute par Google. Si vos lecteurs ne trouvent pas votre article intéressant et s’en vont peu de temps après être arrivés, s’ils ne consultent pas d’autres pages ou n’interagissent pas via les commentaires ou le partage sur les réseaux sociaux, Google aura vite fait de déclasser votre page dans des résultats nettement moins intéressants pour le trafic.

Il ne faut pas écrire pour remplir mais toujours donner des informations pertinentes.

La qualité et l’intérêt de l’information avant la qualité

Mais il n’y a pas que la taille qui compte…

Nombre de mots articles

Il n’y a pas que la taille qui compte

Pour garder votre lecteur, il vous faut donc proposer du contenu de qualité et pertinent. L’information doit être intéressante. Pensez avant tout que si un lecteur est arrivé sur votre page c’est qu’il avait soit un problème et souhaitait trouver une solution (à vous de lui apporter une solution), soit il est en recherche d’informations et il vous faut donc lui offrir une information de qualité sans être ennuyeuse.

La qualité de votre article et l’intérêt qu’il suscite est un facteur SEO au moins aussi important que la quantité de mots.

Le dilemme de la rédaction longue pour un blog

Pour un blogueur, le dilemme est donc important. Il vous faut non seulement avoir beaucoup de contenu mais aussi que celui-ci soit pertinent et intéressant pour vos lecteurs. Une bonne façon de procéder lors de la rédaction de vos articles est donc de bien le préparer. Créez un squelette de votre article en élaborant à l’avance les titres et sous-titres que vous souhaitez aborder.

Pensez à présenter le sujet sous différents points de vue et apporter le plus grand nombre d’informations intéressantes. N’hésitez pas à aller au fond des choses, à donner des exemples ou des anecdotes. Il ne faut pas que le lecteur reste sur sa faim en ayant plus que questions que de réponses à la lecture de votre article. N’hésitez pas non plus à utiliser le générateur de mots clés offert par Google Adwords pour avoir des idées sur des aspects à traiter dans votre article.

La préparation de l’article pour votre blog ou votre site est une phase très importante de la rédaction.

Vos lecteurs sont souvent impatients… et peu fidèles

Internet a modifié nos comportements. On veut de l’information rapidement et aller directement à l’essentiel. Peu de lecteurs prennent la peine de lire un article dans sa totalité.

Bien souvent, il se contente de regarder les titres et les sous-titres pour trouver l’information qu’il cherche et ne lire que le ou les paragraphes qui lui semblent intéressants et ou il trouvera l’information qu’il cherche.

D’autres lecteurs eux vont survoler l’article en portant surtout attention à ce qui accroche l’œil. Les titres, les phrases en gras ou en italiques, les illustrations et les légendes d’illustrations bref tout ce qui pourra lui sembler être les informations principales de l’article.

Il existe un autre comportement assez répandu qui est celui des lecteurs qui lisent normalement les deux premiers paragraphes pour trouver l’information principale et survolent le reste du texte en quête d’une éventuelle information secondaire intéressante.

La plupart de vos lecteurs ne liront pas l’intégralité de votre article.

Une méthode de rédaction pour plaire à tous vos lecteurs

Pour satisfaire le plus grand nombre de lecteurs, une bonne stratégie consiste à placer le maximum d’informations importantes dans les deux premiers paragraphes qui sont les plus lus.

Il vous faut aussi soigner vos titres et sous-titres qui doivent présenter de manière succincte le contenu du ou des paragraphes qui suivent. Ainsi, les personnes à la recherche d’une information précise sauront tout de suite en survolant les titres et sous-titres s’ils vont trouver l’information qu’ils cherchent dans le paragraphe qui suit ou non.

Une autre bonne méthode consiste à résumer en une phrase que vous mettrez en gras l’information principale du paragraphe. Ainsi les lecteurs qui survolent votre page auront l’œil tout de suite attiré par ces informations importantes qui ressortent grâce au gras. De plus, si vous parvenez à faire en sorte que votre lecteur parvienne jusqu’à la fin de votre article (même s’il en a survolé la majorité), vous augmentez considérablement vos chances que celui-ci lise une autre page de votre site notamment via les articles similaires et le Call to Action ce qui est toujours un facteur intéressant pour le SEO.

Faciliter le travail de lecture en indiquant ou se trouvent les informations importantes est très important.

Optimiser la quantité de lecteurs grâce au long tail

Comment écrire pour le long tail

Le trafic long tail

Avec la multiplication des pages internet, le comportement des utilisateurs de Google a évolué. Autrefois, la plupart des recherches ne contenaient qu’un ou deux mots clés. Désormais, beaucoup d’utilisateurs vont utiliser quatre, cinq ou six mots clés (voir plus) dans sa recherche pour trouver exactement l’information qu’il recherche.

C’est un des gros avantages des longs articles c’est qu’ils se positionnent souvent nettement mieux sur des recherches spécifiques avec un grand nombre de mots clés. Plus votre article sera long plus il aura de chances de se positionner sur ces recherches très nombreuses du long tail (cela peut représenter plus de 80% du trafic).

Plus vos articles sont longs plus ils ont de chances d’apparaitre en première position sur le long tail. De plus, se positionner sur un mot clé concurrentiel à fort trafic prend souvent du temps voir beaucoup de temps alors que le positionnement sur le long tail est très rapide.

Un des critères les plus importants utilisé par Google pour décider des articles les plus pertinents pour le long tail est le plus grand nombre de mots issus de la recherche et trouvés dans les titres ou sous-titres d’un article. Donc soignez bien vos titres et sous titres en essayant de faire apparaitre le plus grand nombre de mots susceptibles d’être utilisés par des recherches spécifiques.

Plus votre article est long et plus de mots différents apparaissent dans vos titres et plus vos chances de capter du trafic long tail est important.

Travailler son style

Votre style doit être adapté au contenu que vous écrivez. Bien évidemment évitez les fautes l’argot ou le langage SMS. De la même façon évitez d’utiliser des mots trop complexes en adoptant un style trop recherché à moins que le contenu de votre article l’impose bien sûr.

Trouvez votre style adapté au contenu et essayez de ne pas être ennuyeux. N’hésitez pas à vous relire plusieurs fois, à optimiser ou reformuler certaines phrases ou alors de vous faire relire et corriger par une autre personne. De plus, si vous parvenez à trouver votre style et que celui-ci plaît, c’est un très bon moyen de fidéliser des lecteurs.

Une bonne technique de rédaction consiste aussi à alterner des phrases longues avec des phrases courtes. Les messages importants doivent être dans des phrases courte set percutantes et les explications et descriptions dans des phrases longues.

Travailler son style est aussi un facteur important pour être intéressant.

Écrire un long article ou deux petits ?

Quelle quantité de mots pour un article de blog

Ecrire plus ou écrire mieux

Et plus votre article est long et préparé, plus vous passerez de temps à le rédiger. Vous pouvez vous demander s’il ne serait pas plus raisonnable de passer deux fois moins de temps à rédiger et faire deux fois plus d’articles.

C’est en fait souvent une fausse bonne solution. En effet, un long article intéressant et bien préparé drainera beaucoup plus de trafic que deux articles de petites tailles. Cela peut paraitre curieux mais l’explication est toute simple lorsqu’on pense qu’on long article va se positionner sur des mots clés concurrentiels et captera plus de long tail.

Si vous n’avez pas le temps de rédiger de longs articles, il existe la solution de faire rédiger vos articles par d’autres personnes et ainsi vous délester une tâche très chronophage. Redactinews vous propose des solutions pour cela.

Passer du temps à rédiger un long article apporte bien plus de trafic que d’en écrire deux courts.

La quantité d’articles ou la qualité des articles

Pendant des années, une bonne stratégie pour se positionner était de faire de la quantité. Plus un site avait d’articles, plus sa notoriété augmentait. On a donc vu se développer beaucoup de sites publiant un grand nombre d’articles sans qualité truster les premières place uniquement par la notoriété qu’ils avaient.

Cet avantage a désormais disparu mais pas complètement. A qualité d’article égale, un site disposant d’un grand nombre d’articles aura un avantage indéniable sur un site ne proposant que peu d’articles. Il est donc bon de s’efforcer de publier régulièrement des articles de qualité. Le temps fera le reste…

La qualité est un paramètre désormais plus important que la quantité mais la quantité apporte un certain bonus.

Donnez de l’air à vos articles

La majorité des internautes vont avoir peur lorsqu’ils arrivent sur une longue page. Par flegme d’avoir à lire un long texte, beaucoup préfèreront s’en aller aussitôt arrivés. C’est un des inconvénients majeurs des longs articles, ils peuvent facilement décourager.

Il existe cependant des techniques pour donner un sentiment de légèreté à un long article et ne pas le rendre ennuyeux dès le premier regard comme pourrait l’être la vue d’un livre de 600 pages que l’on vous forcerait à lire.

Vous pouvez tout d’abord donner de l’air à vos paragraphes. Pour cela, évitez les paragraphes trop longs et trop compacts. Ajoutez des espaces entre les idées. Des paragraphes de 3 ou 4 lignes sont tout de suite plus engageants qu’un pavé de 10 ou 15 lignes.

Une autre technique pour rendre vos longs articles moins indigestes est d’utiliser des illustrations qui comme un livre offrant des illustrations parait tout de suite moins rébarbatif qu’un livre sans une seule image.

Jouez avec les espaces et avec les illustrations pour aérer votre article et le rendre plus agréable au premier abord.

L’exception notable des articles d’actualité

Les sites proposant des actualités et apparaissant dans Google Actualités répondent à des exigences différentes. Ils sont là avant tout pour donner rapidement de l’information. Ce ne sont pas des articles d’analyse ou d’explication.

L’information doit être courte, pertinente et impactante. C’est une exception notable. Les articles d’actualité destinés à Google Actualités peuvent donc être très courts (300/400 mots) et ne souffriront pas de la faible quantité de mots.

Cependant l’avantage qu’offre Google Actualités n’est réservé qu’a un certain nombre de sites et les premières places offertes sont très éphémères… Tout comme l’actualité.

Redactinews propose des solutions spécifique de rédaction d’articles d’actualité de qualité à faible coût.

Les articles destines à Google Actualités peuvent être très courts sans souffrir de leur taille.

Le secret pour atteindre les premières place de Google et y rester longtemps

Ecrire pour les premieres places de GoogleAvec les différentes modifications de l’algorithme de Google ces dernières années et notamment la lutte contre les liens artificiels (Penguin) et la lutte contre les articles de mauvaise qualité (Panda), la meilleure technique naturelle et non pénalisable pour bien se positionner dans les résultats de Google est de faire mieux que les autres…

Pour cela, il vous faut donc traiter le sujet dans sa globalité, avoir du contenu en terme de quantité mais aussi et surtout du contenu intéressant et pertinent. Offrir un grand nombre d’informations qui sautent facilement aux yeux.

Si votre article plait aux lecteurs alors il plaira à Google.

S’il est complet, intéressant et que vos lecteurs interagissent via les commentaires ou le partage sur les réseaux sociaux ou via des liens naturels qu’ils feront vers votre page alors vous avez non seulement le cocktail parfait pour atteindre la première place mais aussi pour la conserver pendant longtemps.

C’est notamment la stratégie qu’a adopté Wikipedia et cela fonctionne très bien car il a réussi à se positionner en première position de façon quasi indéboulonnable sur un très grand nombre de mots clés à forte concurrence.

Pour atteindre la première place de Google, il faut désormais avoir le meilleur article.

RedactiNews

Share